Nous le savons tous, ce qui permet à un jeune individu de s’épanouir et de trouver sa place dans une société passe, en partie, par le jeu.

Le jeu avec ses pairs ou avec d’autres, permet d’apprendre à gagner et à perdre, oui mais pas seulement ! Le jeu permet le respect des règles et le respect de l’autre. Un jeune, tout en s’amusant peut s’instruire, et surtout s’auto-éduquer. Nous sommes tous passés par là et continuerons à le faire. Il en est ainsi depuis toujours. Cela permet de passer un bon moment ensemble et non collé individuellement devant un écran.

C’est pour cela, et aussi par challenge, qu’au Centre, les jeunes se sont lancés non pas dans du rétro gaming sur table, trop simple (même si cela arrive parfois), mais dans la conception et la réalisation d’un jeu de plateau.

C’est en partant de moments aussi ludiques que drôles, lors de folles parties de jeu du singe, que les jeunes se sont posé une question : Comment fait-on un jeu de société ?

Mais ils ne se sont pas contentés de se renseigner, ils se sont lancés dans la création. L’apprentissage par l’expérience !

Nous avons donc mis en place des ateliers spécifiques que les jeunes se sont partagés avec implication et application. Leurs missions : renseignements sur l’existence ou non du jeu choisi (en l’occurrence le jeu du singe) ; conception d’un jeu plateau à partir d’un jeu oral ; recherche d’éditeur(s) ; conception et format de la boîte et du matériel, réalisation et dessins, conception et écriture des règles de jeu…

L’expérience suit son cours et nous espérons très bientôt pouvoir proposer le concept à un éditeur. Affaire à suivre !

source photo www.gandhiheritageportal.org